Le Népal, une adresse de choix pour les alpinistes

Les amateurs de sensations fortes et d’aventures exceptionnels se plairont lors de leurs séjours au Népal. En effet, le paysage dans cette partie de la planète est composé de vallées encaissées, de rivières en altitude, de cols enneigés, etc. Ce pays situé entre la Chine, au nord et l’Inde, au sud et à l’est n’est plus à présenter aux adeptes du Trekking.

 

Les sommets de l’Annapurna et de l’Everest ou encore de l’Himalaya sont de véritables terrains de jeu pour ces passionnés de randonnée en haute altitude. Les touristes qui souhaitent visiter pour la première fois cette contrée pourront s’y rendre entre mi-octobre et novembre. À cette période de l’année, le soleil est toujours au beau fixe et aucun nuage ne se profile à l’horizon.

En direction de la vallée du Langtang

Pour débuter ce voyage aventure, les globe-trotters pourront par exemple entreprendre une randonnée dans la vallée du Langtang, aux environs de 50 km, au nord de la capitale Katmandou. Cette zone est habitée par des ethnies d’origine tibétaine comme les Tamangs et les sherpas. Ces minorités sont au premier contact, un peu réservé face aux étrangers, mais après ils s’ouvrent peu à peu et deviennent très chaleureux. Il est à noter que l’accès à cet endroit est assez facile. De ce fait, il est l’adresse idéale pour les débutants en matière de trekking. Durant leur escapade, les bourlingueurs verront de magnifiques glaciers qu’ils pourront immortaliser dans leurs appareils photo en souvenir.

L’ascension de l’Annapurna, un must-do de ce voyage au Népal

Le massif de l’Annapurna fera leur bonheur des aventuriers dotés d’une certaine expérience en alpinisme. En effet, dans cette région du pays, on rencontre des zones subtropicales humides à titre d’information, ce géant du Népal comprend six sommets, dont le plus haut atteint les 8 091 m. De nombreux itinéraires permettront aux visiteurs de s’attaquer à ce point culminant. Parmi les plus connus, on peut citer celui de Jomson qui traverse la vallée de la Kali Gandaki, à l’ouest de ce sommet. En général, la randonnée se fait entre 2 à 7 jours pour les treks courts, mais elle peut durer jusqu’à 20 jours pour les treks longs.

Quelques conseils utiles avant la randonnée en altitude

Afin d’éviter les mauvaises surprises au cours de ces voyages sur mesure, il faut connaître quelques points importants à ne pas négliger. Si les globe-trotters ne sont pas encore assez expérimentés en matière d'alpinisme, le mieux serait de faire appel à un moniteur professionnel. En effet, il donnera des instructions concernant les parcours à prendre selon les conditions physiques et le niveau des aventuriers. De plus, les dangers de la montagne sont imprévisibles. Toutefois, les bourlingueurs courageux auront la possibilité de faire leur randonnée en solo à leurs risques et périls. Enfin, il ne faut pas oublier les outils et les accessoires de trekking essentiel comme une trousse de secours, des canettes d’oxygène, des bouteilles d’eau, des vêtements qui tiendront au chaud et qui sèchent facilement, etc.